La différence entre haute disponibilité et reprise après sinistre

Si vous travaillez dans l’informatique, vous avez rencontré plus d’une fois les notions de haute disponibilité et de reprise après sinistre. Ces deux concepts sont des éléments de la continuité d’activité et sont indispensables à la pérennité des entreprises.

Chaque minute d’interruption de service peut se traduire par une perte de chiffre d’affaires considérable pour une entreprise. C’est pourquoi la plupart des directeurs informatiques voient dans la continuité d’activité l’une de leurs priorités technologiques majeures en 2018. Selon le sondage réalisé par IDG auprès d’un panel de PDG, même les dirigeants informatiques s’attendent à ce que les dépenses dans ce domaine constituent l’une des principales augmentations budgétaires de cette année !

Pourquoi cela est-il important ?

La principale difficulté pour les services informatiques est d’identifier et d’adopter efficacement les technologies qui pourront les aider à soutenir les initiatives de continuité d’activité initiées par leur direction.

Tout d’abord, il est important de savoir quels sont les systèmes essentiels pour l’entreprise, puis de déterminer le degré de disponibilité dont ces systèmes doivent faire preuve. Cela définira probablement la façon dont les systèmes hautement disponibles doivent être architecturés pour répondre aux besoins de l’entreprise. De même, au moment de la conception architecturale, il convient de déterminer comment rétablir l’activité en cas de sinistre, que celui-ci soit dû à une erreur humaine ou à une catastrophe naturelle.

Mais que signifient vraiment les notions de haute disponibilité et de reprise après sinistre ?

Haute disponibilité

Selon TechTarget, « la haute disponibilité désigne un système ou un composant qui fonctionne en continu pendant une durée prolongée souhaitée ». Appliquée au stockage, cette définition peut concerner quelque chose d’aussi simple que la configuration de plusieurs disques selon le protocole RAID ou plusieurs systèmes et serveurs de stockage redondants configurés pour offrir une durée d’utilisation constante et régulière.

Pour qu’une solution soit réellement considérée comme hautement disponible, elle doit pouvoir supporter des défaillances à différents niveaux. Ce doit notamment être le cas pour le matériel interne, les logiciels et la connectivité.

Reprise après sinistre

Si un système tombe effectivement en panne, il est souvent important pour l’entreprise de s’en relever rapidement. C’est là que le concept de reprise après sinistre intervient.

TechTarget définit la reprise après sinistre comme un plan qui « permet à une entreprise de maintenir ou de réactiver rapidement des fonctions stratégiques à la suite d’un sinistre ». Pour pouvoir se relever d’un événement catastrophique, les services informatiques ont besoin de fonctionnalités qui autorisent la sauvegarde des données ou automatisent la restauration d’un environnement, le tout avec une interruption de service minimale. Cela permet aux entreprises de conserver les niveaux de productivité nécessaires.

Comment ces notions se complètent

La haute disponibilité et la reprise après sinistre ne s’excluent pas nécessairement l’une l’autre.

En réalité, toutes deux sont importantes pour assurer à l’entreprise des niveaux constants de productivité. Lorsque les deux concepts sont appliqués simultanément, ils peuvent aider les entreprises à atteindre des niveaux extrêmement élevés de tolérance aux pannes. Ce sera le cas, par exemple, si un système est perturbé, mais que toutes les communications peuvent être instantanément redirigées vers un autre nœud disponible dans la solution, comme dans l’illustration ci-dessus. Une fois la perturbation maîtrisée, le système peut profiter d’un basculement automatique vers le nœud principal de la solution. Le résultat est une disponibilité optimale des solutions stratégiques et, surtout, l’absence de perturbations pour les utilisateurs finaux.

Pour en savoir plus sur la façon dont ces éléments de la continuité d’activité (haute disponibilité et reprise après sinistre) peuvent améliorer votre centre de données grâce à la puissance du stockage défini par logiciel (SDS), il vous suffit de télécharger une version d’essai GRATUITE de 30 jours ou une démonstration en direct. L’un de nos architectes de solution sera heureux de vous aider !

Get a Live Demo of SANsymphony

Talk with a solution advisor about how DataCore Software-Defined Storage can make your storage infrastructure modern, performant, and flexible.

Demander une Live Demo