Augie Gonzalez

Réduction des coûts d'infrastructure de data center grâce au Software-Defined Storage

Par Augie Gonzalez

Le secteur informatique est en pleine crise des coûts de stockage. Celle-ci est largement due au rythme des changements et de l’innovation de l’informatique d’entreprise pendant la dernière décennie, qui a exercé une énorme pression sur l’infrastructure sous-jacente de stockage des données. Rien que ces dernières années, les données d’entreprise ont augmenté de 569 % en moyenne, la moyenne des données gérées par les entreprises étant passée de 1,45 Po en 2016 à 9,7 Po en 20181. Pour suivre ce rythme, les équipes informatiques ont rapidement élargi la capacité de stockage, ajouté de nouvelles baies de stockage coûteuses à leur environnement et déployé une série de solutions ponctuelles disparates.

Toutefois, bien qu’elle représente un pourcentage considérable des budgets informatiques, la couche de stockage reste particulièrement problématique et est toujours à la source de nombreuses difficultés pour les services informatiques. Ces problèmes sont notamment l’incapacité à suivre le rythme de croissance rapide des données, la dépendance vis-à-vis des fournisseurs, le manque d’interopérabilité et surtout, l’augmentation des coûts du matériel. Les équipes informatiques ne pouvant simplement pas continuer à investir indéfiniment, une solution plus fondamentale est devenue clairement nécessaire pour résoudre les problèmes de coût et de complexité de l’infrastructure de stockage.

Le Software-Defined Storage s’impose comme une solution clé

Tandis que les architectes informatiques et les décideurs cherchent comment relever ce défi de manière efficace, le software-defined storage (SDS) est reconnu de plus en plus comme une solution viable à court et long terme. L’impact économique potentiel du software-defined storage se comprend mieux dans le contexte de la crise de la complexité et des coûts qui caractérise la plupart des environnements informatiques d’entreprise actuels, notamment :

  • Coûts matériels et logiciels : l’environnement de stockage d’entreprise est souvent composé de nombreux produits spécialisés, conçus avec des technologies propriétaires. Pour répondre à toutes les exigences professionnelles, tout en tenant compte de l’augmentation de capacité des charges existantes et de l’ajout de nouvelles charges, les équipes informatiques ont dû consacrer une grande partie de leur budget annuel à ces dépenses d’investissement (CAPEX). La croissance annuelle des données, des applications prises en charge, du nombre d’utilisateurs et du nombre de sites contribue à l’augmentation des dépenses d’investissement, et ce, uniquement pour entretenir le statu quo.
  • Coûts d’exploitation (OPEX) et incapacité à innover : la complexité de l’infrastructure consomme également une main-d’œuvre considérable. Cette complexité augmente avec des variables telles que les baies de stockage, les fournisseurs, les emplacements, les applications et les systèmes d’exploitation. Le volume d’activité requis pour que l’infrastructure existante reste disponible et fonctionne comme prévu oblige l’équipe informatique à consacrer la majeure partie de son temps juste pour entretenir l’infrastructure. Cela lui laisse très peu de latitude pour l’innovation ou de nouveaux programmes susceptibles de favoriser la croissance et la compétitivité de l’entreprise.

Les utilisateurs du software-defined storage de DataCore font généralement des économies considérables en OPEX et CAPEX, ce qui entraîne un coût total de possession (TCO) supérieur, grâce à son architecture innovante et robuste qui réduit directement le coût de l’environnement de stockage. Avec DataCore, les clients peuvent réduire leurs achats ou même éviter d’acheter de nouveaux systèmes de stockage en prolongeant la vie du stockage existant. Ils peuvent acheter des systèmes de stockage moins onéreux sans sacrifier les performances ni les fonctionnalités et utiliser plus efficacement la capacité existante. De plus, le software-defined storage de DataCore permet de faire des économies considérables grâce à une moindre complexité, une meilleure disponibilité, des coûts de maintenance et de data center réduits, ainsi qu’à d’autres facteurs indirects.

L’évaluation du TCO de toutes les solutions potentielles est une étape importante pour toute décision d’achat informatique. Cela est particulièrement vrai pour le stockage des données, une des parties les plus essentielles de l’infrastructure de data center globale. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont le software-defined storage peut réduire les coûts d’infrastructure de data center, et notamment consulter un tableau qui vous aidera à structurer votre comparaison d’analyse du TCO, téléchargez ce livre blanc.

Source :

  1. Dell EMC Global Data Protection Index

Get a Live Demo of SANsymphony

Talk with a solution advisor about how DataCore Software-Defined Storage can make your storage infrastructure modern, performant, and flexible.

Demander une Live Demo