Votre stratégie de reprise après sinistre et de résilience d'entreprise : 2ème partie

Si vous avez lu notre 1er billet sur ce sujet, « 17 statistiques choquantes sur la reprise après sinistre et la résilience des entreprises », les chiffres parlent d’eux-mêmes. La plupart des entreprises ne sont pas suffisamment préparées en cas de panne de leur site. Il est tout aussi clair qu’une stratégie de reprise après sinistre (également appelée Disaster Recovery ou DR) est un impératif pour chacune d’entre elles et que, dans leur majorité, elles ont du mal à mettre en place des plans efficaces.

Comparaison de la planification de la reprise après sinistre et de la continuité d’activité

On peut penser que la reprise d’activité et la continuité d’activité sont une seule et même chose. Elles sont en effet étroitement liées et il faut les envisager ensemble lors de la création d’un plan de DR :

  • Reprise d’activité : elle concerne la restauration des données et des applications qui sous-tendent votre activité si votre centre de données, vos serveurs ou autres éléments d’infrastructure tombent en panne, sont endommagés ou détruits
  • Continuité d’activité : il s’agit d’un plan qui garantit que votre entreprise sera en mesure de fonctionner avec une interruption de service minime, voire nulle

Cet épisode se concentre sur la reprise après sinistre suite à une catastrophe naturelle, un événement d’origine humaine, une violation de sécurité ou une panne de centre de données.

Notions fondamentales pour une stratégie de reprise après sinistre

Votre plan de reprise après sinistre doit tenir compte de chacun des éléments de votre écosystème informatique, notamment vos systèmes, vos applications et vos données. De plus, pour que vous soyez protégé de tous les côtés, ce plan doit prévoir la perte d’un ou de plusieurs composants système, notamment les suivants :

  • Environnement(s) physique(s)
  • Connectivité
  • Matériel
  • Logiciels
  • Données

Tous ces éléments sont importants, mais ce sont vos données qui définissent vos applications métier et vos clients. Elles doivent donc être votre priorité absolue.

Élaborer une solution efficace de reprise après sinistre

La protection des données de votre entreprise lors d’un événement imprévu commence certes par l’élaboration d’un plan, par contre elle nécessite également des outils concrets pour mettre ce plan en application. C’est pourquoi, en fonction des besoins de votre entreprise, plusieurs solutions technologiques peuvent être envisagées :

  • Solution de sauvegarde des données, depuis les bandes et les lecteurs de disques simples jusqu’au stockage intégral sur le cloud
  • Stratégies de centres de données physiques, telles que les solutions de type cold-site, split-site ou hot-site
  • Services de reprise après sinistre sur le cloud, depuis les clouds privés jusqu’au DRaaS (Disaster Recovery sous forme de service), en passant par une approche hybride combinant les deux

Meilleures pratiques en termes de stockage de données sur site

Un grand nombre d’entreprises utilisant un stockage de données sur site gagneront à étudier les meilleures pratiques suivantes.

Protégez vos données avec une plateforme SDS (Software-Defined Storage)

Pourquoi une solution SDS ? Le software-defined storage, ou stockage défini par logiciel, désaccouple le contrôle du stockage et l’appareil de stockage physique, centralisant l’approvisionnement et la gestion du stockage grâce à une solution logicielle. Indépendants du fournisseur, les outils SDS permettent aux entreprises de continuer à utiliser les équipements matériels déjà en leur possession et leur évitent de tout remplacer. Le SDS fonctionne de la même manière que le stockage sur site ou hors site et accepte l’utilisation de clouds hybrides.

Le SDS offre des services de stockage entre divers dispositifs afin de protéger la disponibilité et l’intégrité des données. Ces services sont notamment les suivants :

  • Réplication asynchrone : assure la protection des données en cas de catastrophe naturelle en actualisant en permanence des copies distantes, sans incidence sur les performances locales
  • Protection continue des données : permet de revenir à n’importe quel état passé sans sauvegarde explicite pour ramener le système à des points de restauration sains connus
  • Mise en miroir synchrone : assure la réplication des I/O en temps réel pour garantir une disponibilité continue, le stockage ne peut donc plus être un point unique de défaillance

Une plateforme SDS haut de gamme de DataCore assure la disponibilité, les performances, l’efficacité et la gestion des données, quels que soient le fournisseur et le type de stockage, depuis les solutions hyperconvergées jusqu’au cloud.

strategie_reprise_apres_sinistre

 

Démonstration : un exemple concret de reprise après sinistre

Lisez cette étude de cas pour voir comment cette entreprise a pu continuer à travailler à la suite d’une panne inattendue.

Consultez le site https://www.datacore.com/solutions/business-continuity/

Source :

* https://alertfind.com/disaster-recovery-planning-every-business-needs-know/  Nov. 2017